Vous vous êtes inscrit(e) sur un site de rencontre chrétien. Vous avez bien rempli votre profil, vous avez mis une ou plusieurs photos. C’est déjà très bien ! Et jusque là, vous n’avez pas rencontré d’obstacle insurmontable ! Mais est-ce que faire une bonne rencontre, cela s’arrête à cela ? Votre objectif final c’est bien de trouver votre moitié, la personne qui vous est destinée, n’est-ce pas ?
Une fois passé le cap du choix du site de rencontre chrétien, de votre enregistrement sur le site, du renseignement de votre profil, il vous faudra vous manifester ! Cela vous obligera à sortir de votre “zone de confort”. Mais rassurez-vous, vous ne serez pas la première personne à oser faire le premier pas !

Le premier pas du célibataire Oser faire le premier pas, pour sortir de l’anonymat

Une grande fréquentation d’un site rime avec difficulté à sortir du lot

Félicitations, vous avez réussi l’inscription ! Bravo, votre fiche est complétée ! L’étape de la formule d’adhésion ne vous a pas freiné ! Maintenant concrètement, il va juste falloir se manifester. Vous êtes désormais au stade ultime de la prise de contact avec une personne inconnue ! On suppose donc que le profil de cette dernière vous intéresse et que vous souhaiteriez faire sa connaissance. Le site de rencontre chrétien regroupe un nombre illimité de membres en Europe. Il y a aussi des membres situés en Amérique du Nord et un peu partout dans le monde. De plus à chaque instant de nouvelles personnes arrivent sur cette plateforme. Cela signifie qu’il est impossible de voir tous les profils de célibataires d’un seul coup. Il est donc très difficile à quelqu’un qui ne vous connait pas, de découvrir par hasard votre profil. Il vous faudra donc sortir de l’ombre et oser faire le premier pas.

Notification automatique de la personne dont le profil est visité

Vous devrez effectivement parcourir les profils en fonction de vos critères de recherche et ensuite vous manifester (se faire jour, émerger de l’anonymat). Sur ce site de rencontre chrétien, lorsque vous visitez un profil, la personne dont le profil est consulté reçoit un courriel d’information. C’est une des options, du site de rencontre chrétien, qui peut être désactivée par les utilisateurs. Visiter un profil déclenchant une notification, c’est donc en quelque sorte une manière de se manifester, mais c’est une méthode neutre, puisque cela ne dit pas pour autant que vous êtes intéressé(e). Alors il vous faudra oser faire le premier pas si un profil éveille votre attention, en rédigeant votre premier message.

Qui ne tente rien n’a rien !

Écrire c’est une opération de l’esprit qui peut déstabiliser. Certaines personnes seront mal à l’aise dans l’écriture, tandis que d’autres ne sauront pas quoi dire. Que vous fassiez des fautes ou non, que vous ayez du mal à engager la conversation ou non, il faut toujours essayer ! On regrette rarement d’avoir osé, mais toujours de ne pas avoir essayé ! Nous connaissons aussi tous le dicton “qui ne tente rien n’a rien”. Ce site de rencontre chrétien n’a pas la prétention de vous donner un mode d’emploi universel, pour la rédaction de votre premier message. En effet tout le monde n’est pas forcément sensible aux mêmes attentions. Néanmoins essayez de vous mettre à la place de votre destinataire, pour mieux comprendre et anticiper son fonctionnement. Ayez aussi à l’esprit que nous défendons la cohésion et l’harmonie. Ce sont des valeurs que chacun s’engage à respecter lors de l’inscription.

Le premier pas du célibataire Oser faire le premier pas, est-ce réservé à un genre de célibataires ?

Toutes les histoires d’amour naissent par un premier pas !

Sur un site de rencontre, tout comme dans la vie réelle, oser faire le premier pas, c’est très important. C’est à partir de ce message originel, que d’autres pas pourront suivre. Toutes les histoires d’amour et les mariages les plus inspirants naissent de cette première conversation engagée, de cet abordage initial ! Mais alors est-ce que ce premier pas incombe à l’homme ou à la femme ? Ce site de rencontre chrétien n’a pas vocation à faire de la distribution de rôles. Ayant à cœur d’assister tous les célibataires chrétiens dans la concrétisation de leur projet de rencontre, nous souhaitons toutefois encourager nos membres à une certaine équité.

Est-ce la raison ou l’émotion qui fait faire le premier pas ?

L’équité renvoie à l’idée de justice, de droiture, de probité. Ce sont des termes qui peuvent paraitre austères et qui font intervenir la raison. Cependant dans les relations amoureuses, c’est souvent l’émotion qu’on suggère principalement dans les médias, pour des raisons commerciales. Bien que nous soyons sur un site de rencontre chrétien, principalement dédié aux célibataires chrétiens, nous demeurons des êtres humains en proie à nos émotions. Certaines d’entre elles, lorsqu’elles ne sont pas encadrées par la raison, peuvent nous faire tomber dans l’orgueil, la lâcheté, l’égoïsme, la vanité. Pour ce premier message il est donc conseillé de se mettre à la place de son prochain, pour mieux prendre du recul par rapport à soi-même.

Oser faire le premier pas, ça revient à l’homme ou à la femme ?

L’homme et la femme sont complémentaires. Étant tous les deux majeurs et responsables, cette complémentarité signifie t-il aussi une responsabilité partagée dans l’évolution de leur relation ? ET bien avant qu’une relation ne se développe, il faut pourtant qu’elle commence. On entend parfois que c’est à l’homme de faire le premier pas, dans les sociétés occidentales. Donc l’homme serait, selon toute vraisemblance, le bouton “ON” à l’origine de la création même des relations amoureuses et des mariages. Ce qui est plutôt flatteur. Pourtant selon une étude de l’INSEE, la femme serait à l’origine de la plupart des divorces. Si une femme est capable de terminer une relation, ne peut-elle pas aussi la démarrer ? Est-ce vraiment là l’image que la femme veut donner, n’être que le bouton “OFF” dans une relation ?

CONNECTEZ-VOUS À VOTRE COMPTE CRÉER UN NOUVEAU COMPTE

 
×
 
×
Oubli de vos identifiants ?
×

Go up